Généalogie de la famille de Caderone

Pierre-Arnaud de Caderone (1111)
Pierre6arnaud de Caderone vivait en 1111. Il parait qu’il demeura toujours fidèle à Bernard-Aton, comte de Carcassonne et du Razès, car il ne figure pas parmi les nobles rebelles, qui, en 1124, firent leur soumission par un acte authentique de foi et hommage.

Hugues de Caderone (1172)
« Ugo de Caderone », petit-fils de Pierre-Arnaud de Caderone, jura, en 1172, l’assistance à Pierre de Vilar, viguier du Razès de Trencavel (qui lui donna la seigneurie de Coustaussa avec le droit d’y construire un château).
C’est probablement à lui que la légende attribue le distique suivant :
« Ugo, Seignou de Catarouno
Nou craignis rés hors lé qué trouno »
(Ugo, Seigneur de Caderone/Ne craint rien hors celui qui tonne (Dieu))

Hugues II de Caderone ( ?)
Le fils de Hugues de Caderone se prénomme comme son père, il est donc connu sous le nom de « Ugo II ».
Il fut, lors de la croisade contre les albigeois, l’un des plus vaillants défenseurs du comte Raymond-Roger. Après la croisade, ses biens furent confisqués. Cette famille dut s’éteindre à cette époque, car l’histoire n’en fait plus mention.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un destin entre deux mondes…

%d blogueurs aiment cette page :